Blogue

Tiana, la première princesse noire de Disney

TianaOn a débuté 2009 avec le premier président noir de l’histoire des États-Unis et on la finira avec la première princesse noire de l’histoire des contes de fées de Disney!

On retrouvera Princesse Tiana  dans La princesse et la grenouille dès le 11 décembre prochain au cinéma .

Historique! Disney avait déjà commencé à introduire un aspect plus multiculturel dans ses films avec Pocahontas, Mulan ou Jasmine mais Tiana est la première princesse afro-américaine, et surtout la première princesse de couleur en plus de 10 ans!

Cendrillon, Belle, Blanche Neige et les autres n’ont qu’à bien se tenir…

Écoutez une des chansons thème du film Never Know I Needed de Ne-Yo.

 

À propos de Herby

Herby Moreau

  • J’espère que ça va marquer le retour des personnages qui chantent des les films de Disney !

  • Nina

    Superbe certes, mais si être consacré princesse c’est LE gage de l’acceptation d’une femme noir en Amérique du Nord, je passe mon tour!

    Être une princesse, oui ça fait chaud au coeur si tu as 8 ans. Mais, en réalité, que tu sois blanche, noir ou mauve avec des pois verts, être relégué au poste de princesse n’est qu’une continuation de la servitude des femmes.

    Oui je suis casse le fun, mais pour moi une princesse noire c’est loin d’être la meilleure façon d’aider l’émancipation des femmes. Regardez bien Pocahontas ou Jasmine… Une Amérindienne et une Arabe… Techniquement! Plus blanche que ça tu meurs ! Je suis certaine que Tiana n’échappera pas, elle aussi, au pinceau blanchissant !

    Trouvons de plus beau models!
    Enfin, c’est mon opinion!

  • Nina

    En parlant de princesses Africaines… Un simple google m’a fait découvrir la reine Candace du Soudan Méroïtique. Pouvez-vous croire qu’à elle seule, à la tête de ses troupes, s’opposa contre l’armée romaine de César Auguste. Il dit d’elle : Quelle résistance farouche, irréductible… Une reine dont la volonté de lutte symbolise l’orgueil national d’un peuple qui, jusqu’ici, n’a fait que marcher les autres sous ses lois.

    Ça c’est une vraie princesse Africaine !

    Si, l’histoire les a oubliés… Ne les oublions pas.