Blogue

La semaine d’Herby dans les coulisses

H20

Tout le monde aime Olivia Lévy. Du moins, tous ceux qui ont eu le plaisir de la rencontrer. Une femme brillante et drôle avec qui j’ai eu l’occasion de travailler sur les émissions Star Système et Les auditions de Star Académie. Recherchiste, journaliste et chroniqueuse à la télévision, elle est devenue, grâce à sa spontanéité et à son professionnalisme, l’amie des stars. Pierre Brassard fut témoin à son mariage, Julie Snyder la considère comme une des personnes les plus drôles de Montréal, et même Marc Labrèche en aurait long à dire sur cette Québécoise d’origine française qui a participé aux premiers balbutiements de 3600 secondes d’extase. Olivia Lévy serait-elle le secret le mieux gardé à Montréal? Peut-être. Mais pas pour longtemps, puisque le grand public pourra enfin la découvrir grâce à son livre Oui, je le veux, un premier essai savoureux où elle tente de nous convaincre des bienfaits du mariage. Madame est heureuse en ménage et s’est donné pour mission de guérir tous ceux et celles qui ont encore la peur de l’engagement. « 35 % des couples au Québec vivent en union libre. Je souhaite faire baisser les statistiques. » Pour convaincre les sceptiques purs et durs, elle partage avec humour des anecdotes savoureuses sur son mari, sa belle-famille et même… sa vie sexuelle!
Véronique Cloutier, Rafaële Germain et Denise Bombardier ne sont que quelques-unes des personnalités qui n’ont pas eu peur de livrer à l’auteure leur opinion sur le sujet, ce qui donne de petits dialogues savoureux.
Oui, j’aime Olivia Lévy et je suis sûr que comme moi vous allez craquer pour le personnage. Mais réussira-t-elle à vous convaincre à faire le grand saut? Aussi divertissant et agréable à lire que soit Oui, je le veux, dans mon cas, il me faudrait bien plus que 190 pages pour me faire changer d’avis sur la question!
Mais honnêtement, en lançant son livre à quelques jours de la Saint-Valentin, Olivia souhaite surtout susciter des discussions animées au souper ou dans la chambre à coucher, et tout ça, pour le meilleur ou pour le pire…

Photo_2

Le mariage : pour le meilleur et pour Julie

Julie Snyder le dit haut et fort, Olivia Lévy est l’une des personnes les plus convaincantes qu’elle connaisse : « Elle pourrait vendre un frigidaire à un Esquimau! » En effet, c’est elle qui a réussi à persuader l’équipe de Lady Gaga de venir faire une performance lors de la dernière édition des galas de Star Académie. Julie Snyder n’a pas attendu le livre d’Olivia pour être convaincue des bienfaits du mariage : « Si un jour je reçois la grande demande, ce sera oui sans hésitation. » Le message est passé!
Lundi soir, au Café Birks, c’est à côté des comptoirs où trônent les bagues de fiançailles et les alliances de mariage qu’Olivia, après les remerciements d’usage, a demandé à toutes les femmes qui n’avaient pas encore la bague au doigt de se réunir pour le traditionnel lancé du bouquet. Concept! Ironiquement, parmi une vingtaine de femmes, il y avait en première ligne, juste à côté de Julie Snyder, la très médiatisée Anne France Goldwater (avocate de la célèbre Lola)! Et devinez qui a attrapé le bouquet? Madame Snyder. À suivre… Pour l’instant, revivez comme si vous y étiez ce petit moment savoureux en cliquant ici.

Photo_3

Rafaële Germain nous présente Pierre Alexandre

C’est un peu à cause du contexte dans lequel nous étions lundi soir dernier que l’auteure Rafaële Germain m’a fait une belle confidence : elle se mariera cet été. « Mes parents sont ensemble depuis 35 ans et ils ne sont même pas mariés! Mais au fond de moi, je suis une grande romantique et j’ai toujours souhaité qu’on me fasse la grande demande. » C’est donc bague de fiançailles au doigt que la fille de Georges Hébert Germain et de Francine Chaloult m’a fièrement présenté son futur mari, le réalisateur et producteur Pierre Alexandre Bouchard. Cliquez ici pour savoir comment il a fait sa demande en mariage. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’il n’a pas eu peur de se mettre à nu… En tout cas, on ne s’ennuie pas chez les Germain-Bouchard!

Photo_4

Channing Tatum : le nouveau Russell Crowe

Le week-end dernier au Beverly Hilton Hotel, j’ai interviewé Channing Tatum, celui qui pourrait bien devenir grâce au film The Eagle (en salle dès demain) le nouvel homme fort d’Hollywood. 30 ans, six pieds trois, le bonhomme est très sympathique. Vous l’avez peut être déjà vu dans GI Joe, Step Up, ou Dear John, bref, des films qui ne passeront pas à l’histoire. Mais dans The Eagle, réalisé par Kevin McDonald (The Last King of Scotland), l’acteur surprend dans son rôle de centurion. Si Hollywood cherchait le prochain Russell Crowe (Gladitor) ou le nouveau Mel Gibson (Brave Heart), il pourrait bien l’avoir trouvé en la personne de Channing Tatum, qui révélait récemment qu’il y a à peine quelques années, il avait été danseur nu dans un club du style du 281 à Miami. Voilà de quoi faire rêver Jimmy d’Occupation Double!

Photo_5

Sugar Sammy à Hollywood

Sugar Sammy ne vit plus chez ses parents, du moins pas pour les trois prochains mois. J’ai croisé le populaire humoriste samedi dernier à Los Angeles où il s’est installé pour tenter sa chance pendant la très convoitée période des émissions pilote d’Hollywood qui prépare la rentré d’automne. « Je suis ici pour prendre des cours d’art dramatique, passer des auditions… J’ai envie de prendre le temps de me faire connaitre. » Il en profitera aussi pour faire des shows-surprises au Comedy Store et à The Improv, des bars qui ont vu passer les plus grands « stands up » comiques. Sugar Sammy est déjà sur la liste des 10 humoristes à surveiller du magazine Hollywood Reporter. Il s’envolera prochainement pour Singapour où il animera un gala devant un public de 20 000 personnes, puis ce sera au tour de Kuala Lumpur en Malaisie. Une tournée américaine est prévue pour ce printemps, mais Sammy s’est empressé de me rassurer : « 2012 sera consacrée au Québec. » Télé, cinéma, scène? Il n’en dira pas plus pour l’instant. Mais à Los Angeles, j’ai enfin compris pourquoi le jeune homme vit encore chez ses parents à Montréal : il n’est jamais chez lui!

Photo_6

Le prochain tapis rouge de Mélissa Désormeaux-Poulin

Mélissa Désormeaux-Poulin a tout pour faire tourner les têtes sur un tapis rouge. Accompagnera-t-elle l’équipe de Denis Villeneuve aux Oscars? Elle l’ignorait encore lorsque je l’ai croisée la semaine dernière à la boutique BCBG Max Azria de la rue Sainte-Catherine, où se tenait le cocktail annonçant le traditionnel bal masqué Eyes Wide Open au profit de la fondation du Musée des Beaux-Arts, dont elle sera la marraine. La soirée, qui aura lieu le 9 avril prochain, aura cette année pour thème le cinéma et sera mise en scène par Jean-François Bouchard du Cirque du Soleil. Ce soir-là, Mélissa nous a confié qu’elle montera les grandes marches du musée en BCBG.